25 avr. 2011

Mon manège à moi, c'est la mer

Il avale des cartons troués
Dans un drôle de tarare
Qui chuinte un son barbare
Et rient les enfants émerveillés

Garçon d'honneur

La Mort Subite oscille sur la foule
Comme une goélette en perdition
Mais sous sa coque un Poseidon
La mène à bon port malgré la houle

Tous les gris du Nord

Des gris en partance
Vers d'instables pastels
Mouvement perpétuel
Des couleurs en errance

Prie Dieu

Ma vie en broussailles
Tout le monde s'en fout
Sur la paille à genoux
Je défaille